Top 11 des films avec du foot dedans

Pourquoi 11 ? Parce-que ça se joue à 11, banane.

11. Le 51ème Etat, Ronny Yu

On est loin du chef d’oeuvre avec ce buddy movie américano-britannique, mais le personnage joué par Robert Carlyle est savoureux. Fan inconditionnel de Liverpool FC, il génère de l’incompréhension chez l’américain Samuel Jackson et vient provoquer tout un pub de fans mancuniens avec son maillot de LFC. Scène amusante et bel accent. Voilà, c’est tout.

 

10. Zidane, un portrait du XXIème siècle, Douglas Gordon et Philippe Parreno

Numéro 10 pour Zidane. Normal. Un objet conceptuel intéressant, où les réalisateurs ont disposé 17 caméras autour du terrain lors d’un match du Real et ne les ont utilisées que pour filmer Zidane. Le match d’un seul joueur, en intégralité. Enfin presque puisqu’il s’agit d’un des matches où Zidane reçut un carton rouge. Un génial élément dramatique inattendu. Le film est mis en musique par le groupe de post-rock Mogwai.

 

9. Joue-la comme Beckham, Gurinder Chadha

Sympatoche comédie britannique où le football féminin sert le thème de la liberté des jeunes femmes d’origine indo-pakistanaise en Grande-Bretagne. Avec Keira Knightley et la jolie Parminder Nagra.

bend-it-like-beckham

 

8. Carton jaune (Fever Pitch), David Evans

Adaptation un peu mollassone du livre de Nick Hornby.  Belle histoire de transmission d’une passion à son enfant, le film est amusant pour qui connaît les codes britanniques et la ferveur chauvine autour du foot. Colin Firth y joue un prof dont la passion malheureuse pour Arsenal porte préjudice à sa vie privée. Jusqu’à la saison 88-89 et la dernière minute triomphale du dernier match contre Liverpool. A titre personnel, j’ai découvert ce film sur le magnétoscope (oui au XXème siècle) d’une auberge de jeunesse liverpuldienne. Chouette connexion entre film, histoire du foot et la ville autour. Et charmante compagnie aussi.

 

7. The Van, Stephen Frears

Une comédie sociale britannique pleine d’humour où une bande de chômeurs irlandais monte une friterie ambulante dans un camion, en espérant profiter de l’effervescence générée par l’épopée de l’équipe d’Irlande lors de la Coupe du Monde 90. L’occasion de revoir Tony Cascarino.

the_van

6. Timbuktu, Abderrahmane Sissako

Un film au propos fort (mais assez plat sur la forme) dont la plus belle scène est un match de foot sans ballon joué par les gamins de la ville, puisque les djihadistes ont interdit tout jeu. Mais on ne peut pas interdire l’imaginaire.

 

5. A nous la victoire, John Huston

Imaginez Sylvester Stallone, Max Von Sydow, Michael Caine, Jean-François Stévenin … et Pelé (!) dans le même film. L’histoire d’un match de foot entre prisonniers américains et soldats allemands en 43, avec tentative d’évasion. Alors, ça donne pas envie de le voir ?

a nous

4. Comme un lion, Samuel Collardey

Très beau film traitant du pillage de l’Afrique par le football européen, véritable miroir aux alouettes abandonnant sur la route toute une jeunesse africaine abusée. Et Samuel Collardey est une crème en plus.

 

3. A mort l’arbitre, Jean-Pierre Mocky

Un des rares bon films de Mocky, avec Michel Serrault et Eddy Mitchell. Tendu et violent.

arbitre01

2. Coup de tête, Jean-Jacques Annaud.

Pareil, un des rares bon film d’Annaud. Mythique tournage à Auxerre où Dewaere arrive à faire un geste technique fabuleux du premier coup. Mais Annaud n’avait pas écouté le conseil de Guy Roux qui lui avait dit de laisser tourner la caméra pour capter les gestes chanceux. Il faudra retourner la scène des dizaines de fois pour arriver à la même réussite. Une comédie dramatique bien filmée, avec Patrick Dewaere et un immense acteur de second rôle, Jean Bouise.

 

1. Looking for Eric, Ken Loach

Ben oui, Ken Loach et Eric Cantona. Pas très objectif comme choix. Pas un chef d’oeuvre, mais un film attachant où Cantona joue Eric Cantona et redonne espoir à un chômeur mancunien en perdition. A noter que l’acteur principal ne savait pas qu’il allait tourner avec son idole Cantona. La scène où Cantona apparaît est donc prise sur le vif et la surprise de l’acteur non-feinte. Très belle scène également dans un pub où l’on débat football moderne et attachement aux valeurs, donc en théorie soutien à United Manchester contre le géant capitaliste Manchester United. Mais la passion qui s’empare de la bande à l’annonce d’un (faux) but de MU illustre le paradoxe du supporter. Même pétri de principes, on reste aliéné par ces crevures de grands clubs et leurs « théâtres des rêves ».

looking

2 commentaires sur “Top 11 des films avec du foot dedans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s